Skip links

Un résonance humaniste

Proposition pour un projet humaniste, pérenne et participatif sur l'esclavage en Guadeloupe : Le mur de notre mémoire


Année :
2019
Lieu :
Fort Delgrès, Basse Terre, Guadeloupe

Cette proposition est une réponse à un appel à projets du gouvernement français de la Guadeloupe, le Conseil Départemental de la Guadeloupe. Notre proposition comporte deux sites : un atelier à Pointe-à-Pitre et une installation participative pérenne pour le Fort Delgrès en Basse Terre. 

Conscients que les cicatrices de l’esclavage ne disparaîtront jamais dans les îles des Caraïbes, nous sommes convaincus que la création d’une belle sculpture ne suffit pas : son processus de production doit être différent.

Notre méthodologie unique de production d’œuvres d’art humanistes consiste à créer des ateliers artistiques et des œuvres participatives. 

Dans la ville de Pointe-à-Pitre, nous allons installer un atelier de céramique, qui sera ouvert et accessible au grand public et aux écoles de Guadeloupe, pour leur offrir la possibilité d’apprendre et de créer des images sur l’histoire de l’esclavage en Guadeloupe et dans la région.

Nous avons un représentant de l’équipe de l’Association Inscrire basé en Haïti à Port-au-Prince. Avec Carine Schermann, Cherlie Rivage et les chargées de projet de l’association Fokal, nous allons mettre en place une équipe professionnelle en Guadeloupe qui va inventer, planifier et construire ce type de projet participatif, similaire à celui que nous avons créé à Port-au-Prince. Cherlie Rivage sera chargée de former l’équipe locale et de lui transmettre notre expertise d’enseignement et de technique de peinture sur céramique. 

En Guadeloupe, le sujet de l’histoire de l’esclavage est très sensible. C’est aussi une histoire des Caraïbes.
La création d’un centre d’enseignement à Pointe-à-Pitre permettra aux jeunes de venir de tous les coins de l’île pour y apprendre et créer des images sur leur propre histoire de l’esclavage – un soutien important pour accepter l’histoire. 

Notre objectif est de rassembler les œuvres d’art produites par tous les habitants, sur un grand mur « Notre mur de la mémoire », qui sera situé à l’entrée du Fort Delgrès ou l’intérieur de ses murs

PARTENAIRES ET SOUTIENS

FOKAL – Fondation Connaissance et Liberté en Haïti
Association Inscrire Haïti
Matthieu Dussauge, conservateur et directeur du Musée Schœlcher à Pointe-à-Pitre
Macte-Mémorial ACTe
Jacques Martial, ancien président de la Macte

SPONSORS

Ville de Basse Terre
Ville de Point-à-Pitre
Conseil Régional de la Guadeloupe
Autres

DIRIGÉ PAR

Cherlie Rivage 
Carine Schermann
Françoise Schein