Skip links

Station Concorde

Inscrire les droits fondamentaux à la station de métro Concorde à Paris, le projet fondateur de l'Association INSCRIRE


Année :
1989-1991
Lieu :
Paris, France

«Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits.»
Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789

————

La station de métro Concorde, construit 1991 sous la Place de la Concorde à Paris, est la première œuvre d’art public d’un réseau international de projets sur les droits de l’homme lancé par l’artiste Françoise Schein.

Initiée en 1989, année du bicentenaire de la Révolution Française et du début de la chute du mur de Berlin, la station de métro Concorde est entièrement couverte par le texte de la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen de la Révolution française de 1789. Deux cents années et un ligne blanche de deux mille kilomètres séparent les événements de Paris et de Berlin.

Pour susciter la curiosité du passant, l’artiste a supprimé tous les espaces et ponctuations entre les mots. Le voyageur n’y voit d’abord qu’un immense bloc de 44.000 lettres. 1000m2 de lettres Garamond sur des carrés de grès.

Au premier regard, le public ne reconnaît pas le  texte. Le mur n’apparaît que comme un grand puzzle de lettres placées arbitrairement. Mais progressivement, la reconnaissance du langage apparaît dans l’esprit du lecteur. Il construit son propre sens, il crée sa propre compréhension du texte comme s’il écrivait lui-même ces concepts.

Ensuite, si son regard décèle un premier mot, le sens caché du texte lui apparaît soudain avant qu’un un train l’emmène méditer ailleurs ces quelques mots empruntés à la loi. Depuis toujours, c’est dans la ville que se sont créées les mutations des civilisations. La ville est une donnée fondamentale initiale à partir de laquelle les actions peuvent se former. Elle contrôle et détermine les idées et les actes qu’ils soient politiques, sociaux ou esthétiques.

C’est pour cela que l’artiste Françoise Schein a choisi les lieux de transport (métros) et les espaces oubliés (favelas) pour y INSCRIRE son travail artistique parce qu’ils font partie de ce nouvel état du monde, fait de réseaux et de connections, une structure globale interconnectée, un rhizome à l’échelle interplanétaire.

C’est après la construction de ce projet que Françoise Schein a décidé de fonder l’Association INSCRIRE.

PARTENAIRES ET SOUTIENS

TLV Trato
Claude Tautel
Thibault Boyer

SPONSORS

RATP

DIRIGÉ PAR

Françoise Schein

VIDÉOS
INTERVIEWS
PARUTIONS